Devenez membre du réseau

Gérer les conflits et les émotions en classe, une possible implication des élèves ?

Les enseignant.e.s du réseau témoignent de la diversité de leurs pratiques et dévoilent le fonctionnement très concret de leurs outils en classe, mais également ce qui leur paraît intéressant à exploiter : « comprendre que chacun est différent et peut ressentir la même situation d’une autre façon ».

 

Comment gérer les émotions en classe ? 

 

Un point qui est revenu avec insistance est la nécessité de travailler sur le lexique. En le travaillant en classe, nous donnons le moyen aux enfants d’exprimer leurs émotions.

Il s’agit d’un travail en amont qui est nécessaire pour permettre aux enfants de mieux gérer en anticipant les points de tensions. 

Une ressource pour aller plus loin http://bit.ly/24ZEagz

 

Comment gérer les petits conflits du quotidien ? 

 

Les petits conflits sont inévitables en classe et peuvent survenir à tout moment.

Il faut donc anticiper ces périodes, une des idées proposées est le gilet jaune qui permet de former des élèves « médiateurs ».

Ces élèves pourront permettre aux autres d’exprimer en « pairs à pairs » leurs problèmes et éviter les conflits. 

Une ressource pour aller plus loin http://bit.ly/2xgbvsP  

Il y a donc un grand besoin de sensibiliser les enfants, par ces élèves médiateurs mais aussi avec des vidéos sur cette thématique à diffuser à tous.

Cependant seul une mise en place de discussions sur le ressenti des élèves, une écoute active  de la part de l’enseignant.e permettront de trouver des solutions gagnant-gagnant en sortie de conflit.

 

En parlant de sortie de conflits, qu’en est-il de la sanction ?

 

Le raisonnement nous a mené à nous dire que la sanction revient à donner tort à quelqu’un, cet enfant peut juste se sentir incompris conduisant à un comportement agressif. 

Donc la solution résiderait dans un dialogue où l’on fait reconnaître les erreurs de chacun, en recherchant l’empathie par l’échange.

 

Est-ce bien le rôle de l’enseignant d’apprendre à gérer ses émotions ?

 

Encore une fois, nous sommes vite venus à une unanimité dans la réponse : OUI ! 

Parle principe de coéducation, chaque adulte est responsable de leurs apprentissages ce qui nécessite également un partage avec les parents sur les choix pédagogiques pour éviter des décalages entre la classe et la maison. 

De plus, un climat positif est nécessaire pour que l’enfant puisse apprendre sans être submergé par des émotions néfastes ! 

 

Une ressource pour aller plus loin :

http://bit.ly/2vaafKt 

Un grand merci aux participant.e.s :

@DufreneIsabelle@NolwennGuillou2@canope_60@MorganeBenzaqui@XG_lp2i@JulieOkimbi@StephFizailne@VialencSamia@DimDamDoc , @icho@armelle_perben@pimousse112.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez nous

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Connexion

ou     Créer un compte

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account