Devenez membre du réseau

Réaliser un projet Bâtisseurs de possibles, où les élèves sont acteurs du début à la fin, améliore-t-il leur confiance dans leur capacités à réussir à l’école ? Cette question était au coeur de la recherche-action menée par l’association SynLab auprès de 159 élèves du cycle 3 sur l’année scolaire 2017/2018. Conclusion de l’étude ? Le sentiment d’efficacité personnelle des élèves ayant mené le projet augmenterait significativement !

 

 

Bâtisseurs de Possibles, un dispositif qui permettrait d’améliorer le sentiment d’efficacité personnelle des élèves, une dimension clef pour réussir à l’école.

 

Bâtisseurs de possibles est une démarche de pédagogie active, coopérative et créative. Elle repose sur une approche d’apprentissage par problèmes et sur la responsabilisation des élèves. C’est à partir de leurs questionnements sur le monde qu’ils construisent leur projet en quatre étapes : identifier un problème ; imaginer une solution ;réaliser cette solution ; analyser et partager cette expérience. Ce dispositif permet aux enfants de prendre conscience qu’ils ne sont pas trop petits pour changer les choses et développe leur envie d’apprendre. Les enseignants qui ont mis en place un projet Bâtisseurs de possibles avec leurs élèves nous indiquaient que la confiance des élèves en leur capacité à réussir progressent grâce à ce dispositif. C’est pourquoi nous avons voulu évaluer précisément en quoi la mise en place d’un projet Bâtisseurs de possibles permettait d’améliorer cette confiance qu’on appelle également « sentiment d’efficacité personnelle».

 

La recherche-action sur le dispositif Bâtisseurs de possibles permet de penser que ce dispositif ferait évoluer le sentiment d’efficacité personnelle des élèves grâce à la possibilité donnée aux élèves de vivre une expérience de maîtrise. Ce type d’expérience serait le moyen le plus puissant de générer un sentiment d’efficacité personnelle fort et résilient. Cette confiance qu’ont les élèves en leurs propres compétences est essentielle dans tous leurs apprentissages, car pour être performant il faut non seulement des aptitudes et de la motivation, mais aussi un SEP suffisamment élevé !

 

Un protocole de recherche-action porté avec les enseignants

 

L’administration de la recherche sur le terrain et la collecte des données ont été effectués en partenariat direct avec les enseignants, encadrés par l’association SynLab* et son responsable de recherche Bastien Wagener, docteur en psychologie cognitive spécialiste des apprentissages qui s’est également chargé de l’analyse de données. Avant  le démarrage du projet, les enseignants des classes test (celles qui mettaient en place un projet « Bâtisseurs de possibles ») et contrôle (celles qui servaient de point de comparaison et ne mettaient pas en place de projet de ce type) faisaient passer une première fois les questionnaires sur le sentiment d’efficacité  personnelle. Les compétences des élèves étaient également évaluées en ce début d’année. Après la fin de ce projet, les enfants repassaient à nouveau les questionnaires et leurs compétences étaient évaluées afin de mesurer leur progression.Les questionnaires utilisés dans cette étude ont été validés scientifiquement dans de précédents travaux.

*Association  d’intérêt général,  SynLab accompagne les  enseignants, les cadres  et les formateurs à développer  leurs potentiels afin qu’ils disposent  des outils et des formations dont ils ont  besoin pour inventer de nouvelles pratiques professionnelles  et porter ensemble la transition éducative. L’association porte le dispositif Bâtisseurs de Possibles.

Retrouvez l’intégralité du rapport de recherche ici !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez nous

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

Connexion

ou     Créer un compte

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account